Pourquoi Cogito ?

Pourquoi Cogito?

Pourquoi Cogito ? Comment expliquer que beaucoup d’étudiants et de parents s’adressent à Cogito ? Et qu’est-ce qui distingue Cogito d’une école ordinaire, d’un cheminement universitaire solitaire? Comment expliquer que ces parents, ces étudiants font le choix de Cogito plutôt que des ‘cours particuliers’ qu’on trouve à profusion sur Internet ? Cette question revient souvent! Alors, nous allons tenter d’y répondre ici!

L’expérience anglaise

Cogito est née du cheminement universitaire double de ses deux fondateurs, sur le continent et dans le système anglo-saxon. Parce que le système anglais possède de nombreux points communs avec le système ‘continental’. Pourtant, il s’en distingue sur un point fondamental. Dans le système anglais, étudiants et professeurs cohabitent. Par conséquent, au sein des collèges, par exemple de l’université d’Oxford, étudiants et professeurs vivent littéralement ensemble. Ce qui conduit naturellement à toutes sortes de discussions ‘vertueuses’, qui stimulent intellectuellement les étudiants. En entretenant un climat de saine émulation. Ces collèges se définissent comme autant d’incubateurs de talents, par la richesse, la permanence et l’intensité des échanges intellectuels qu’ils nourrissent.

L’égalité étudiants/professeurs

Existent dans ces collèges des règles telles la parfaite égalité entre étudiants et professeurs, au moins dans certains contextes. Alors les repas, pris en commun, deviennent des lieux d’échanges enrichissants pour les étudiants (et leurs professeurs!). Il n’est pas rare de voir un professeur, le meilleur dans sa partie, prendre son repas en grande conversation avec un étudiant de 17 ou 18 ans, en première année. Un échange étudiants/professeurs informel plus rare, voire exceptionnel, dans les systèmes belge, français ou allemand. Bien sûr, le respect du professeur est préservé dans les contextes d’enseignement au sens strict.

Pourquoi Cogito? Le meilleur des deux mondes!

C’est de ce constat qu’est née Cogito. Non pour ‘singer’ en aucune façon un système existant. Mais, pour recréer, sur le continent, le meilleur de la pédagogie et de la tradition solaire et universitaire anglo-saxonne, tout en respectant les spécificités, rythmes et exigences de la tradition ‘continentale’ européenne.

Vue de l'université d'Oxford

Apprendre à réussir

Toutes les solutions Cogito

Nous contacter