Gérer la chaleur quand on étudie

Gérer la chaleur quand on étudie n’est pas toujours évident. Faut-il brancher l’air conditionné? Travailler en plein air? Se rapprocher d’une source d’eau, voire étudier dans sa baignoire (cas vécu)? L’administrateur de Cogito répondait le 16 juin 2022 aux questions de Thomas de Bergeyck dans l’émission RTL-Info 18h:

1. Comment gérer la chaleur quand on étudie? Quel est votre premier conseil pour étudier quand il fait aussi chaud?

2. Selon une étude de l’université de Harvard, les étudiants dans un bâtiment non climatisé sont 13% moins performants que les autres. Qu’en pensez-vous? Étudier dehors, est-ce le ‘bon plan’?

3. L’airco, passage obligé vers une étude sereine?

4. Étudier dans un plan d’eau, une bonne idée ?

5. Étudier la nuit ou le matin tôt, le recommandez-vous en cas de fortes chaleurs?

6. Combien d’heures faut-il étudier sur une journée pour être performant sur le long terme?

La chaleur ne rend pas l’étude plus facile, c’est certain. Nous conseillons à nos étudiants de faire de cet inconvénient un avantage, en n’hésitant pas à s’oxygéner entre les périodes d’étude, reprendre contact avec la nature, marcher (plutôt que de s’enivrer de boissons ‘énergisantes’!). L’organisation d’un solide courant d’air offre une alternative sérieuse à l’air conditionné — auquel on ne doit pas recourir d’office, comme par principe. Étudier 750 pages d’anatomie ou de droit public dans sa baignoire nous paraît quelque peu illusoire, voire périlleux 😉 Étudier la nuit, pourquoi pas, mais attention les examens se passent durant la journée! S’y mettre tôt le matin paraît, en revanche, une solution tout à fait excellente.

‘Apprivoiser la chaleur quand on étudie, ça s’apprend!’ nous explique l’administrateur de Cogito

Apprendre à réussir

Toutes les solutions Cogito

Nous contacter